AIR VIRTUEL 737

ACTUALITES AERONAUTIQUES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

ACTUALITES AERONAUTIQUES

Message par Phil 64 le Jeu 9 Aoû - 11:03

Bonjour,

Des éléments de réflexion sur les matériaux composites utilisés sur les avions, intéressant.

Les constructeurs d’avions commerciaux utilisent les matériaux composites dans les avions de transport depuis plusieurs décennies. Mais depuis 2011, des avions commerciaux de grande capacité construits majoritairement en composite rentrent en opération. C’est le cas par exemple du Boeing 787, et pour un peu plus tard l’Airbus A350. Le monde de l’industrie aéronautique s’inquiète de l’état des connaissances de cette technologie appliquée à l’aviation commerciale, et du niveau de préparation des Autorités de l’Aviation Civile à cette transition technologique. Les Autorités de l’aviation américaines et européennes sont en train de prendre des mesures de manière à répondre à tous les défis de sécurité liés à l’utilisation du composite pour la structure d’un avion, mais le GAO (Government Accountability Office), organisme de surveillance aux Etats-Unis, a exprimé ses craintes dans un rapport publié en octobre 2011.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

De nombreuses craintes ont été soulevées à propos de l’utilsation massive des matériaux composites dans la structure d’un avion. Ces craintes ont comme fondement la faible connaissance de cette technologie appliquée à l’aviation commerciale, et le manque de retour d’expérience. Le GAO (Government Accountability Office, organisme de surveillance aux Etats-Unis) a émis un rapport sur le sujet en octobre 2011. Bien qu'il n’a fait aucune recommandation dans son rapport, il a identifié quatre points liés à la sécurité des avions en composite :

La première crainte est le peu d’information que nous avons sur le comportement des structure d’avion en composite. Comment la structure va supporter les dommages ? Comment va-t-elle vieillir ? Le problème rencontré pour répondre à ces questions est le trop peu d’expérience en service avec du composite. Les concepteurs n’ont d’autre recours que la modélisation pour prédire les comportements des parties en composite.
Le GAO fait aussi état de la difficulté à détecter les dommages dans les matériaux composite, et souligne les challenges qui seront liés aux propriétés particulières de ces matériaux. « Les dommages liés à des impact sur les structures composites peuvent être difficilement visible, voire même invisible. Par rapport à une structure métallique, la tâche du mécanicien en charge de détecter des dommages est donc plus compliquée » dit le GAO. « Faire une réparation est aussi un sujet d’inquiétude car la réparation du composite est davantage sujette à l’erreur humaine qu’une réparation sur du métal, puisque la qualité de la réparation composite est dépendante de la procédure utilisée ». L’expérience a aussi montré qu’un avion pouvait être cloué au sol pendant plusieurs jours le temps de faire une réparation sur une pièce en composite, alors qu’une réparation similaire sur une pièce métallique n’aurait nécessité que quelques heures. Les petits accrocs sur un avions causés par exemple par les véhicules au sol des services aéroportuaires peuvent avoir de lourdes conséquences économiques sur les avions en composite.
La standardisation des matériaux composites et des techniques de réparation est très peu développé par rapport aux matériaux métalliques. Cela est dû à la protection de certaines techniques par les entreprises, et à l’immaturité relative de l’utilisation des matériaux composites dans la structure d’un avion. « Un mécanicien pourraient confondre des matériaux ou des procédures, faisant ainsi une réparation inappropriée » pense le GAO. Cela peut aussi avoir des répercussions économiques négatives pour les compagnies aériennes et les centres de réparation puisqu’il est nécessaire de stocker beaucoup de pièces dans les entrepôts. Par ailleurs, les matériaux composites doivent généralement être stockés à des températures spécifiques, et ils ont une date de péremption.
Le GAO a également identifiés comme sujet d’inquiétudes le niveau de formation et de sensibilisation du personnel s’occupant des composites. « Les mécaniciens avion et les concepteurs qui ont travaillé depuis des décennies avec le métal risquent de ne pas être aussi familiers avec les composites, dont l’apparition sur avion est relativement récente et dont les propriétés spécifiques sont liés à de nouveau challenges techniques » écrit le GAO.

(Extrait tiré de : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
AMICALEMENT, ET BONS VOLS

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Fondateur/Administrateur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
I7 4790K 4 Go, 1 Asus Maximus VII Ranger, 3 X 4 Go de mémoire Corsair, 1 ATI Readon RX 480 Nitro+ 8Go, 1 ATI Readon R9 270 X DUAL 4Go, 1 SSD 180 Go, 1 SSD 250 Go, OS : W7 Pro 64 bits, P3D V2.5, Fsuipc, Prosim, FTX Global, Europe LC, Global Vector, ActivSkyNext, Gsx, FSCloud.
avatar
Phil 64
Admin

Date d'inscription : 07/12/2011
Localisation : 64 200 LFBZ
Messages : 1548
Age : 62

Voir le profil de l'utilisateur http://airvirtuel737.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum