AIR VIRTUEL 737

#Découvrez la zone la plus secrète des avions, l'espace de repos de l'équipage#

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

#Découvrez la zone la plus secrète des avions, l'espace de repos de l'équipage#

Message par FBXMZ le Mar 24 Mai - 23:52

Vu par là...........et très intéressant ;-)

""""Sur les long-courriers, pilotes, hôtesses et stewards ne travaillent pas non-stop. Et pour leur assurer un sommeil réparateur, les compagnies aériennes mettent de vrais lits à leur disposition.

Vous êtes calé dans votre siège, les genoux à quelques centimètres du dossier du passager qui se trouve devant vous. Le repas est terminé, les plateaux ramassés et vous vous assoupissez en regardant le dernier James Bond sur le petit écran tactile qui vous fait face. Il reste encore 8 heures de vol avant l’atterrissage. Votre voisine va se dégourdir les jambes comme lui a recommandé son médecin. Elle revient et vous demande: "mais où est passée l’hôtesse qui nous a servi les repas?". Judicieuse question. Jusque-là, vous ne vous étiez jamais demandé pourquoi après avoir servi votre repas, une partie de l’équipage n’était plus visible. C’est vrai ça? Où vont-ils? Que font-ils?

Eh bien, la réponse est simple: ils se reposent. Et si vous ne les voyez plus, c’est que pour dormir, ils se replient dans un lieu secret de l’avion que la plupart des compagnies aériennes gardent jalousement à l’abri du regard des passagers. Un espace sans fenêtre, accessible par une porte discrète et un étroit escalier. Vous êtes dans ce qu’on appelle dans le jargon la "crew rest area", l’espace de repos de l’équipage qui, on le verra, offre un confort nettement supérieur à celui de la classe économique.
Un nid douillet que les compagnies rechignent à dévoiler aux passagers
Hormis le personnel de bord, personne n’est autorisé à pénétrer dans cette zone encore plus interdite que le cockpit. Pas même les passionnés d’aviation qui relatent sur internet tous leurs voyages sur des sites comme flightreport.com. Preuve que les compagnies n’aiment pas évoquer ce sujet, on ne trouve aucune photo de cette cabine très privée sur leur site internet.

Très récemment Emirates a laissé les experts de Google Street View prendre en photo son A380 sous toutes les coutures pour permettre aux internautes de naviguer dans son avion avant même d'avoir acheté un billet. Mais là non plus aucune porte ne s’ouvre sur l’espace où vont se reposer les hôtesses et les stewards dans le plus gros avion du monde. Et quand on demande au service communication de la compagnie de Dubaï, si elle peut nous envoyer une photo permettant de compléter la visite, la réponse est sans appel: "Emirates ne souhaite pas s’exprimer sur le sujet". Elle n’est pas la seule. Nous avons également contacté Delta, United, Lufthansa, Swiss, SAS et Air France-KLM et n’avons obtenu de réponse favorable que de cette dernière.

La direction de la communication d’Air France a autorisé un commandant de bord en vacances à répondre à nos questions. Eric Prévot ne se dérobe à aucune d’entre elles. Il commence par énoncer quelques principes de base sur les moments où l’équipage n’est pas autorisé à se reposer. "Au décollage et dans les moments critiques -par exemple en cas d’événement météo particulier ou lorsqu’on traverse des territoires inhospitaliers- personne ne quitte la cabine de pilotage. Il en va de même dans les deux heures qui précèdent l’atterrissage" insiste le commandant de bord. Et évidemment, il y a toujours non pas un mais deux pilotes dans l’avion, ou plutôt aux commandes.

L’équipage technique comprend ce qu’Eric Prévot appelle une "doublure" qui permet d’assurer un roulement. Le cockpit peut ainsi accueillir jusqu’à quatre pilotes, nombre requis pour le plus long vol assuré par Air France, Paris-Santiago du Chili. Leur espace de repos est situé à proximité du cockpit. Il comprend deux couchettes et, parfois, un ou deux sièges pour lire. "tout dépend des avions, souligne Eric Prévot. Dans les 777-200 c’est presque un placard avec deux lits jumeaux, mais sur le 777-300 ou sur l’A380, c’est plus confortable: les lits sont côte à côte".

Pour les hôtesses et stewards, les lits superposés sont presque toujours la règle. Mais dans tous les cas, la literie est composée d’un vrai matelas, de drap, de couverture et d’un oreiller. Il est même possible de régler la température

Combien de temps passent-ils ici ? Eric Prévot assure qu’il n’y a aucune règle intangible en la matière. "Chaque vol est particulier. Sur un Paris-Los Angeles qui dire près de 12 heures je vais généralement me reposer entre 2h15 et 2h30" raconte Eric Prévot. Pour les hôtesses et stewards, le roulement dépend aussi de la durée du vol. Les règles syndicales prévoient un minimum de 30 minutes pour un vol de 5 heures. Sur les trajets les plus longs, leur temps de repos peut atteindre 3 heures trente.

"Il faut reconnaître que le confort de l'espace repos s'est nettement amélioré ces dernières années. Au début de ma carrière, il y a 15 ans, on était cantonné sur des sièges à l'arrière de l'avion à côté de l'espace fumeur" raconte un chef de cabine d'Air France.

Si elles n’investissent pas dans le design de ces espaces de repos, les compagnies ne lésinent pas pour assurer un court mais réparateur repos à leur équipage. BE Aerospace souligne ainsi dans ses brochures commerciales que le niveau sonore dans le compartiment qu’elle conçoit pour les pilotes des 777 (voir photo dans notre diaporama ci-dessous) n’y excède pas 66 décibels, soit un peu moins que dans le reste de l’avion, notamment dans la partie arrière, réputée à juste titre plus bruyante.
Boeing et Airbus évitent désormais de placer le compartiment repos dans la soute.

En revanche, les constructeurs prennent bien soin de loger ces espaces dans des lieux qui ne pourraient être occupés par des sièges de passagers. Dans les A330 et les A340, les hôtesses et stewards descendent dormir dans la soute. Mais Boeing a marqué des points lors de la sortie de son 777-300 en installant ces espaces de repos au-dessus des sièges passagers. L’intégralité de la soute peut ainsi être utilisée au transport des bagages et du fret et donc contribuer à une meilleure rentabilité du vol. D’où d’ailleurs, le soin pris par Airbus pour faire en sorte que dans son futur A350 XWB, les hôtesses et stewards au repos n’occupent plus les soutes mais, comme sur le 777, la partie supérieure de l’avion.

Quant aux pilotes, ils seront carrément logés sous leur cabine dans le nez même de l’avion. Airbus prend même soin de préciser à ses clients que dans cet avion, les accès des compartiments dédiés au repos des membres d’équipage ont été implantés à des endroits où il n’est vraiment pas possible d’installer des sièges. Un avantage qui, à l’en croire, lui permettrait de se démarquer de Boeing.""""

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Seb ;-)
avatar
FBXMZ

Date d'inscription : 03/02/2013
Localisation : Biarritz
Messages : 574
Age : 37

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum